ÊTRE SOI DELIBEREMENT 

Il faut le croire pour le voir..!

Quelques témoignages de suite de stage

(Carole)

Encore merci pour ces journées de temps suspendu et de sincérité.

Ce matin je ressens de la "zenitude", de l'énergie renouvelée et une belle vitalité..! 

Rien que d'évoquer ce voyage, cette boîte à outils de conscience, ce voyage intérieur, j'en ai des frissons de belles émotions !

À vous tous, merci pour cette sincérité, cette bienveillance, ces fous-rire et autres partages...

Ce matin en discutant avec mon associé, je ne ressentais plus aucune crispation et j'en ai eu un grand sourire intérieur... quel bonheur cette sensation de détente profonde sur des sujets qui étaient jusque là des points de tension énergivores !

La jeune padawan que je suis est consciente du chemin... mais surtout consciente de la puissance de tout cela et de "l'infini champ des possibles" qui est ouvert devant moi !!

Et de la chance d'être consciente de cette conscience :)

(JB)

Quelques heures après la fin du stage, je me rends à la Fnac pour y trouver le CD d'une œuvre de piano entendue quelques semaines plus tôt en concert.

Je ne suis plus bien sûr des titres des morceaux entendus… et j'en suis là de mes réflexions, les yeux dans le vague, quand j'aperçois, à deux mètres de moi… le pianiste du concert !!

À qui je pose la question en direct, et qui, gentiment, me guide vers la meilleure version de l'œuvre en question..!!

 

Quelques minutes plus tard, encore ébahi et échangeant avec ma compagne sur ce qui vient de m'arriver, nous parlons ensemble d'un couple d'amis que nous n'avons pas vus depuis plus d'un an. Mon épouse me propose de les inviter prochainement à dîner chez nous.

Nous sortons de la Fnac, et quelques dizaines de mètres plus loin, nous apercevons les amis en question marchant vers nous, aussi étonnés que nous de se trouver sur notre route !

(JB)

Nous cherchions une maison depuis des mois. Dans l'ouest de Lyon, pas trop chère, avec une vue dégagée (à l'époque notre salon donnait sur le mur du garage de notre voisin..!), un jardin petit mais pas trop, et une dépendance pour y faire un atelier.

Nos amis nous ont dit : "dans l'ouest lyonnais, avec le budget dont vous disposez, vous allez trouver un tas de pierres et c'est à peu près tout…"

Nous avons alors cessé de chercher en nous disant que la maison viendrait à nous toute seule..!

Et c'est ce qui s'est passé ! 2 mois plus tard : une visite imprévue qui en entraîne une autre… et nous avons trouvé notre maison : dans l'ouest lyonnais, dans nos moyens financiers, avec une vue dégagée sur les Alpes et le Mont-Blanc, un petit jardin entouré de prés à vaches à perte de vue ou à peu près… et un espace attenant pour construire un bel atelier !  

(Caroline 2016)

Deux petits témoignages de suite de stage : 

- Ce matin en montant dans ma voiture je pense à une partenaire cliente que je n'ai pas eu en ligne depuis plus d'un mois et me dis que je l'appellerai pour prendre quelques nouvelles. Pas la peine, je reçois un sms de sa part 2h après !

- En tournée commerciale vers Agen je cherche un hôtel pour la nuit. J'appelle un endroit et l'hôtelier me dit qu'il reste une chambre mais qu'elle sent la peinture car elle a été rénovée semaine dernière. Après mûre réflexion je me dis que j'ouvrirai la fenêtre pendant la nuit, et je confirme ma venue. En arrivant dans ce bel endroit et juste avant de passer la porte je me dis '"j'ai bien fait de venir... Peut-être que par chance il y aura eu un désistement ! " Une minute après l'hôtelier m'informe "ah vous voilà, justement, une chambre vient de se libérer, vous n'aurez pas à dormir dans les odeurs de peinture..!" 

(Carole)

En me baladant samedi...dans un grand calme intérieur, je pense à mon frère habitant la Pologne....comme ça, une pensée pure dans aucune autre association d'idées....mon téléphone donne 10 mn après : c'était lui pour me dire qu'il arrivait sur Lyon pour y passer une semaine !!!!!!

(Denis)

J'ai vécu là grand moment de rencontre avec moi-même. Une semaine dense d'une incroyable richesse s'ouvrant sur un inestimable guidage vers le mieux être. L'après stage ne ressemble pas à l'avant.... Merci à Isabelle et Jean Bernard tellement pro, tellement humains et tellement accueillants.

A très bientôt pour la suite en 2021..

 

(Tiphaine)

Je ne résiste pas à vous faire partager la petite anecdote rigolote qui m’est arrivée en partant de Lyon. 

Je prend un covoiturage donc pour remonter à Paris et voilà-t-y pas que je me retrouve avec une Tiphaine, avec un Olivier comme conducteur qui a le nom de mon papa, et avec un Thibault qui a le nom que j’aurai dû avoir si j’avais été un garçon. En sachant que l’autre Lucie  (pas moi donc), aurai dû avoir également ce prénom si elle-même avait été un garçon… 

 

Comment vous avez dit déjà ? JE SUIS  ? Oui, je crois qu’on y est … 

(Tiphaine - un mois après le stage)

Rappelez-vous, cette création à rallonge que tous ou presque m’avez entendue réciter, la colonne d’air en place, les pieds au sol, le diaphragme relâché mais présent. Oui, celle-là pour trouver un terrain et une maison avec toutes ses caractéristiques bien spécifiques. 

 

Me voilà donc avec mon homme en plein rendez-vous chez un architecte du département pour discutailler des différentes possibilités quant à un terrain qui nous correspondait plus ou moins. Au moment de nous serrer la main de lau-revoir, l’architecte nous glisse un petit : « mais allez peut-être voir quand même du côté du déjà bâti, on ne sait jamais ». Nous allons sur le Bon Coin le soir même. 

 

Et là…. PAF : ancienne ferme qu’on voit ! Déjà les photos nous font cligner la paupière. Rendez-vous pris pour le lendemain. Ca traîne pas. 

On visite. Et voilà ce que ça donne (je vous redis en gras les termes de ma création !!) : 

Un terrain d’au minimum 1 hectare > il y en a 6

Avec des pentes > tchek

Avec des arbres > Il y en a, mais pas non plus un bois. 

Avec un étang d’au minimum 300 m2 > Il est là et fait 500 m2

Avec une partie constructible > Hé, meuf (ça c’est mon cerveau qui me parle. Il est comme ça quand il est sous le choc, un peu direct), c’est une ferme de 120 m2. Habitable dans l’instant.

A moins de 40 min à vélo du travail de mon mari > Son travail est à 20 km. Faudra qu’il ait de bon mollets, mais c’est une croyance, n’est-il pas ? 

A moins de 20 min d’un bourg > YES 

Avec des voisins agréables > Alors là, c’est cocasse : tous les jeudis, le hameau se rassemble dans la ferme de Madame K… (notre vendeuse) pour lui donner des légumes du jardin afin qu’elle fasse la soupe pour tout le monde. Donc, le voisinage, de prime abord, plutôt bon signe…

Avec des terres autour qui ne soit pas polluées > Autour, ce sont un bois et des terres cultivées en agri raisonnée. 

Avec une terre bonne à cultiver > Et c’est là que quand même, on rentre dans le vertigineux. Oui, parce que avant, on aurait pu dire « Ouiiiii, mais bon, c’est normal, on aurait pu aussi trouver sans le stage, blabla… », mais là, non. On peut plus trop se voiler la face. Mme K… donc, la vendeuse, qui arrive sur ses 85 printemps, a cultivé ses terres depuis plus de 40 années en … BIO !! Sans pesticide, sans intrant, avec des principes de permaculture. C’est une des rares pionnières. Alors là… moi je dis… je dis rien en fait parce que je suis un peu sans voix. 

Où je me sente bien > Oui, ben vous l’aurez compris, je m’y sens bien là-bas. 

 

Voilà. Alors, c’est sûr, le budget c’est pas le même délire hein. Mais comme j’ai aussi créé : j’ai tout l’argent dont j’ai besoin, …. ben je ne me fais pas trop de nœuds au cerveau pour savoir si je pourrai l’acheter cette maison… 

 

(suite du témoignage, 5 mois plus tard) :

Nous avons bien emménagé dans la maison, et en sommes réellement très heureux. Par contre, je sais ce que j’ai oublié dans les posages de créations, c’était : sans mouche. Bon, on ne peut pas penser à tout. Mais c’est une croyance, n’est-ce pas ? 

 

Et donc, j’avais également créé : « j’ai tout l’argent dont j’ai besoin ». Alors, non seulement, nous avons été soutenus dans notre projet par nos familles respectives, sans quoi nous n’aurions pas eu l’argent dont nous avions besoin, mais en plus, je vais pouvoir bénéficier d’aides auxquelles je ne pensais pas avoir droit. Notre budget mensuel qui était ric-rac passe donc à suffisant pour nos besoins. Ca m’a fait rire encore une fois de voir à quel point tout cela est puissant..!

(Nathalie)

Cette semaine a été passionnante, enrichissante et émotionnellement très forte pour finir par un grand sentiment de bien-être. Je me sens aujourd’hui actrice de ma vie. 

 

J'ai déjà plein de petits clins d'œil :

- un livre « la consolation de l'ange » de Frédéric Lenoir, que l’on m’a prêté avant le stage sans connaître le contenu et que je débute juste à la fin du stage, qui aborde le thème des croyances et de la vision de la vie.

- chose improbable, J ai retrouvé un ami d'enfance que je n'avais pas vu depuis plusieurs année sur mon lieu de vacances, et nous devrions nous revoir prochainement.

Merci encore pour cette magnifique semaine , je me sens plus apaisée et un peu plus à la place que je souhaite occuper.

(Anouck)

Avec ce stage j’ai compris un peu mieux ce qu’est la transformation intérieure, comment se produit-elle et pourquoi jusqu’alors avec d’autres ateliers ou formations j’étais restée en surface avec des notions théoriques et sur ma faim avec un sentiment : ok, mais comment je fais ???

« Être soi délibérément » s’apprend et comme tout apprentissage cela nécessite que des conditions soient réunies. Un lieu, un espace, une écoute bienveillante, des exercices, de la pratique, des échanges et surtout la confiance, le professionnalisme et l’expérience des animateurs. 

 

C’est ainsi que j’ai vécu ces enseignements de qualité qui m’ont permis durant le stage de compiler et d’intégrer, étape par étape, les différents ingrédients de l’apprentissage. J’en ressors avec une boîte à outils où chaque technique est aussitôt mise à l’épreuve du quotidien, efficacement. 

 

Je remercie Isabelle et Jean-Bernard pour leur duo de choc où le respect et la dimension humaine à toute sa place pour Être délibérément soi. Merci à vous deux !

(Sophie)

Ce stage a été pour moi une expérience formidable et restera inoubliable.


J'ai été très impressionnée de pouvoir mettre au repos mon cerveau rationnel et de laisser parler librement mon cerveau émotionnel . Grâce à l'expertise d'Isabelle et Jean-Bernard et leur contenance bienveillante, mais aussi la formidable atmosphère de notre groupe, je me suis sentie en sécurité pour laisser s'exprimer mon ressenti sans avoir peur de me laisser déborder par mes émotions et en accueillant cette éventualité. 

 

Les différentes techniques enseignées me permettent déjà de vivre mieux mon hypersensibilité et me donnent des moyens pour agir sur mon avenir et  sortir de mon sentiment d'impuissance.
J'ai concrètement fait la démarche de contacter un psychothérapeute,  pour continuer le chemin qui s'est ouvert à moi, depuis que j'ai compris que derrière chaque blocage, il y avait une bonne intention et qu'il fallait débusquer la stratégie protectrice qui s'était mise en place, pour reprendre le cours d'une vie plus harmonieuse et créatrice. 


Un immense merci à Isabelle et Jean-Bernard d'avoir partagé cette approche avec nous et de nous avoir accueilli chez eux avec beaucoup de générosité dans un lieu si chaleureux.
Je suis partante pour poursuivre l'expérience !

(Caroline 2020)

Le premier stage avait changé ma vie et avait confirmé ce que je ressentais en ouvrant des portes extraordinaires au "permettre d'être". Celui ci 4 années après une infusion nécessaire, je l'ai abordé avec davantage de facilité car les concepts avaient déjà été en partie assimilés et expérimentés. Cette deuxième session a donc "laissé de la place" pour expérimenter avec plus de liberté, et a permis des prises de conscience plus accessibles. Être soi délibérément a pris tout son sens.

Je tiens à saluer la bienveillance de l'accompagnement de Isabelle et Jean Bernard. Isabelle qui a constament veillé à garder les conditions idéales pour l'accomplissement de chacun et Jean-Bernard qui sait toujours ajouter la juste précision venant éclairer davantage encore le contenu livré. 

Il faut le croire pour le voir..!

Quelques témoignages de suite de stage

(Carole)

Encore merci pour ces journées de temps suspendu et de sincérité.

Ce matin je ressens de la "zenitude", de l'énergie renouvelée et une belle vitalité..! 

Rien que d'évoquer ce voyage, cette boîte à outils de conscience, ce voyage intérieur, j'en ai des frissons de belles émotions !

À vous tous, merci pour cette sincérité, cette bienveillance, ces fous-rire et autres partages...

Ce matin en discutant avec mon associé, je ne ressentais plus aucune crispation et j'en ai eu un grand sourire intérieur... quel bonheur cette sensation de détente profonde sur des sujets qui étaient jusque là des points de tension énergivores !

La jeune padawan que je suis est consciente du chemin... mais surtout consciente de la puissance de tout cela et de "l'infini champ des possibles" qui est ouvert devant moi !!

Et de la chance d'être consciente de cette conscience :)

(JB)

Quelques heures après la fin du stage, je me rends à la Fnac pour y trouver le CD d'une œuvre de piano entendue quelques semaines plus tôt en concert.

Je ne suis plus bien sûr des titres des morceaux entendus… et j'en suis là de mes réflexions, les yeux dans le vague, quand j'aperçois, à deux mètres de moi… le pianiste du concert !!

À qui je pose la question en direct, et qui, gentiment, me guide vers la meilleure version de l'œuvre en question..!!

 

Quelques minutes plus tard, encore ébahi et échangeant avec ma compagne sur ce qui vient de m'arriver, nous parlons ensemble d'un couple d'amis que nous n'avons pas vus depuis plus d'un an. Mon épouse me propose de les inviter prochainement à dîner chez nous.

Nous sortons de la Fnac, et quelques dizaines de mètres plus loin, nous apercevons les amis en question marchant vers nous, aussi étonnés que nous de se trouver sur notre route !

(JB)

Nous cherchions une maison depuis des mois. Dans l'ouest de Lyon, pas trop chère, avec une vue dégagée (à l'époque notre salon donnait sur le mur du garage de notre voisin..!), un jardin petit mais pas trop, et une dépendance pour y faire un atelier.

Nos amis nous ont dit : "dans l'ouest lyonnais, avec le budget dont vous disposez, vous allez trouver un tas de pierres et c'est à peu près tout…"

Nous avons alors cessé de chercher en nous disant que la maison viendrait à nous toute seule..!

Et c'est ce qui s'est passé ! 2 mois plus tard : une visite imprévue qui en entraîne une autre… et nous avons trouvé notre maison : dans l'ouest lyonnais, dans nos moyens financiers, avec une vue dégagée sur les Alpes et le Mont-Blanc, un petit jardin entouré de prés à vaches à perte de vue ou à peu près… et un espace attenant pour construire un bel atelier !  

(Caroline 2016)

Deux petits témoignages de suite de stage : 

- Ce matin en montant dans ma voiture je pense à une partenaire cliente que je n'ai pas eu en ligne depuis plus d'un mois et me dis que je l'appellerai pour prendre quelques nouvelles. Pas la peine, je reçois un sms de sa part 2h après !

- En tournée commerciale vers Agen je cherche un hôtel pour la nuit. J'appelle un endroit et l'hôtelier me dit qu'il reste une chambre mais qu'elle sent la peinture car elle a été rénovée semaine dernière. Après mûre réflexion je me dis que j'ouvrirai la fenêtre pendant la nuit, et je confirme ma venue. En arrivant dans ce bel endroit et juste avant de passer la porte je me dis '"j'ai bien fait de venir... Peut-être que par chance il y aura eu un désistement ! " Une minute après l'hôtelier m'informe "ah vous voilà, justement, une chambre vient de se libérer, vous n'aurez pas à dormir dans les odeurs de peinture..!" 

(Carole)

En me baladant samedi...dans un grand calme intérieur, je pense à mon frère habitant la Pologne....comme ça, une pensée pure dans aucune autre association d'idées....mon téléphone sonne 10 mn après : c'était lui pour me dire qu'il arrivait sur Lyon pour y passer une semaine !!!!!!

(Denis)

J'ai vécu là grand moment de rencontre avec moi-même. Une semaine dense d'une incroyable richesse s'ouvrant sur un inestimable guidage vers le mieux être. L'après stage ne ressemble pas à l'avant.... Merci à Isabelle et Jean Bernard tellement pro, tellement humains et tellement accueillants.

A très bientôt pour la suite en 2021..

 

(Tiphaine)

Je ne résiste pas à vous faire partager la petite anecdote rigolote qui m’est arrivée en partant de Lyon. 

Je prend un covoiturage donc pour remonter à Paris et voilà-t-y pas que je me retrouve avec une Tiphaine, avec un Olivier comme conducteur qui a le nom de mon papa, et avec un Thibault qui a le nom que j’aurai dû avoir si j’avais été un garçon. En sachant que l’autre Lucie  (pas moi donc), aurai dû avoir également ce prénom si elle-même avait été un garçon… 

 

Comment vous avez dit déjà ? JE SUIS  ? Oui, je crois qu’on y est … 

(Tiphaine - un mois après le stage)

Rappelez-vous, cette création à rallonge que tous ou presque m’avez entendue réciter, la colonne d’air en place, les pieds au sol, le diaphragme relâché mais présent. Oui, celle-là pour trouver un terrain et une maison avec toutes ses caractéristiques bien spécifiques. 

 

Me voilà donc avec mon homme en plein rendez-vous chez un architecte du département pour discutailler des différentes possibilités quant à un terrain qui nous correspondait plus ou moins. Au moment de nous serrer la main de lau-revoir, l’architecte nous glisse un petit : « mais allez peut-être voir quand même du côté du déjà bâti, on ne sait jamais ». Nous allons sur le Bon Coin le soir même. 

 

Et là…. PAF : ancienne ferme qu’on voit ! Déjà les photos nous font cligner la paupière. Rendez-vous pris pour le lendemain. Ca traîne pas. 

On visite. Et voilà ce que ça donne (je vous redis en gras les termes de ma création !!) : 

Un terrain d’au minimum 1 hectare > il y en a 6

Avec des pentes > tchek

Avec des arbres > Il y en a, mais pas non plus un bois. 

Avec un étang d’au minimum 300 m2 > Il est là et fait 500 m2

Avec une partie constructible > Hé, meuf (ça c’est mon cerveau qui me parle. Il est comme ça quand il est sous le choc, un peu direct), c’est une ferme de 120 m2. Habitable dans l’instant.

A moins de 40 min à vélo du travail de mon mari > Son travail est à 20 km. Faudra qu’il ait de bon mollets, mais c’est une croyance, n’est-il pas ? 

A moins de 20 min d’un bourg > YES 

Avec des voisins agréables > Alors là, c’est cocasse : tous les jeudis, le hameau se rassemble dans la ferme de Madame K… (notre vendeuse) pour lui donner des légumes du jardin afin qu’elle fasse la soupe pour tout le monde. Donc, le voisinage, de prime abord, plutôt bon signe…

Avec des terres autour qui ne soit pas polluées > Autour, ce sont un bois et des terres cultivées en agri raisonnée. 

Avec une terre bonne à cultiver > Et c’est là que quand même, on rentre dans le vertigineux. Oui, parce que avant, on aurait pu dire « Ouiiiii, mais bon, c’est normal, on aurait pu aussi trouver sans le stage, blabla… », mais là, non. On peut plus trop se voiler la face. Mme K… donc, la vendeuse, qui arrive sur ses 85 printemps, a cultivé ses terres depuis plus de 40 années en … BIO !! Sans pesticide, sans intrant, avec des principes de permaculture. C’est une des rares pionnières. Alors là… moi je dis… je dis rien en fait parce que je suis un peu sans voix. 

Où je me sente bien > Oui, ben vous l’aurez compris, je m’y sens bien là-bas. 

 

Voilà. Alors, c’est sûr, le budget c’est pas le même délire hein. Mais comme j’ai aussi créé : j’ai tout l’argent dont j’ai besoin, …. ben je ne me fais pas trop de nœuds au cerveau pour savoir si je pourrai l’acheter cette maison… 

 

(suite du témoignage, 5 mois plus tard) :

Nous avons bien emménagé dans la maison, et en sommes réellement très heureux. Par contre, je sais ce que j’ai oublié dans les posages de créations, c’était : sans mouche. Bon, on ne peut pas penser à tout. Mais c’est une croyance, n’est-ce pas ? 

 

Et donc, j’avais également créé : « j’ai tout l’argent dont j’ai besoin ». Alors, non seulement, nous avons été soutenus dans notre projet par nos familles respectives, sans quoi nous n’aurions pas eu l’argent dont nous avions besoin, mais en plus, je vais pouvoir bénéficier d’aides auxquelles je ne pensais pas avoir droit. Notre budget mensuel qui était ric-rac passe donc à suffisant pour nos besoins. Ca m’a fait rire encore une fois de voir à quel point tout cela est puissant..!

(Nathalie)

Cette semaine a été passionnante, enrichissante et émotionnellement très forte pour finir par un grand sentiment de bien-être. Je me sens aujourd’hui actrice de ma vie. 

 

J'ai déjà plein de petits clins d'œil :

- un livre « la consolation de l'ange » de Frédéric Lenoir, que l’on m’a prêté avant le stage sans connaître le contenu et que je débute juste à la fin du stage, qui aborde le thème des croyances et de la vision de la vie.

- chose improbable, J ai retrouvé un ami d'enfance que je n'avais pas vu depuis plusieurs année sur mon lieu de vacances, et nous devrions nous revoir prochainement.

Merci encore pour cette magnifique semaine , je me sens plus apaisée et un peu plus à la place que je souhaite occuper.

(Anouck)

Avec ce stage j’ai compris un peu mieux ce qu’est la transformation intérieure, comment se produit-elle et pourquoi jusqu’alors avec d’autres ateliers ou formations j’étais restée en surface avec des notions théoriques et sur ma faim avec un sentiment : ok, mais comment je fais ???

« Être soi délibérément » s’apprend et comme tout apprentissage cela nécessite que des conditions soient réunies. Un lieu, un espace, une écoute bienveillante, des exercices, de la pratique, des échanges et surtout la confiance, le professionnalisme et l’expérience des animateurs. 

 

C’est ainsi que j’ai vécu ces enseignements de qualité qui m’ont permis durant le stage de compiler et d’intégrer, étape par étape, les différents ingrédients de l’apprentissage. J’en ressors avec une boîte à outils où chaque technique est aussitôt mise à l’épreuve du quotidien, efficacement. 

 

Je remercie Isabelle et Jean-Bernard pour leur duo de choc où le respect et la dimension humaine à toute sa place pour Être délibérément soi. Merci à vous deux !

(Sophie)

Ce stage a été pour moi une expérience formidable et restera inoubliable.


J'ai été très impressionnée de pouvoir mettre au repos mon cerveau rationnel et de laisser parler librement mon cerveau émotionnel . Grâce à l'expertise d'Isabelle et Jean-Bernard et leur contenance bienveillante, mais aussi la formidable atmosphère de notre groupe, je me suis sentie en sécurité pour laisser s'exprimer mon ressenti sans avoir peur de me laisser déborder par mes émotions et en accueillant cette éventualité. 

 

Les différentes techniques enseignées me permettent déjà de vivre mieux mon hypersensibilité et me donnent des moyens pour agir sur mon avenir et  sortir de mon sentiment d'impuissance.
J'ai concrètement fait la démarche de contacter un psychothérapeute,  pour continuer le chemin qui s'est ouvert à moi, depuis que j'ai compris que derrière chaque blocage, il y avait une bonne intention et qu'il fallait débusquer la stratégie protectrice qui s'était mise en place, pour reprendre le cours d'une vie plus harmonieuse et créatrice. 


Un immense merci à Isabelle et Jean-Bernard d'avoir partagé cette approche avec nous et de nous avoir accueilli chez eux avec beaucoup de générosité dans un lieu si chaleureux.
Je suis partante pour poursuivre l'expérience !

(Caroline 2020)

Le premier stage avait changé ma vie et avait confirmé ce que je ressentais en ouvrant des portes extraordinaires au "permettre d'être". Celui ci 4 années après une infusion nécessaire, je l'ai abordé avec davantage de facilité car les concepts avaient déjà été en partie assimilés et expérimentés. Cette deuxième session a donc "laissé de la place" pour expérimenter avec plus de liberté, et a permis des prises de conscience plus accessibles. Être soi délibérément a pris tout son sens.

Je tiens à saluer la bienveillance de l'accompagnement de Isabelle et Jean Bernard. Isabelle qui a constament veillé à garder les conditions idéales pour l'accomplissement de chacun et Jean-Bernard qui sait toujours ajouter la juste précision venant éclairer davantage encore le contenu livré. 

T.P.L.E.-Carrot-Chappe

Carrot-Chappe tple.fr

Techniques

Plurielles de

Libération des

Émotions®